Groupe de travail - iStock

Le manque de transparence, c'est vous qui en faites les frais

Publié le

 

La transparence est une des valeurs fondatrices de mieuxplacer.com et de ses fondateurs... C’est pourquoi nous avons tenu à décrypter, pour vous, quels étaient les frais appliqués sur les produits d’épargne qui vous sont proposés. Car, aujourd’hui, force est de constater que l’opacité règne en maître en la matière...

Partager l'article:

Frais d’entrée, frais de gestion, frais d’arbitrage... les frais se calculent au pluriel sur les contrats d’assurance vie comme sur les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) ou encore les Fonds Communs de Placement. Sauf, qu’aujourd’hui, le fonctionnement du marché fait que les épargnants ne connaissent pas l’étendue de ces frais, à quoi ils correspondent vraiment et à quoi ils servent.

Mieuxplacer.com a donc décidé de faire la lumière sur ces «zones d’ombre ». Non pas pour dénoncer telle ou telle pratique illégale puisqu’on le rappelle, il s’agit là du fonctionnement « classique » du marché... mais parce qu’il nous paraît tout à fait normal que vous puissiez savoir, en tant qu’épargnant, comment est utilisé votre argent. D’ailleurs, la législation devrait prochainement mettre fin à cette opacité et vous permettre de savoir, avec précision, combien cela vous coûte et combien cela peut vous rapporter

Une quote part de ce que vous épargnez rémunère votre distributeur

En attendant, voici comment  se passe la commercialisation des produits d’épargne… Tout d’abord, celui qu’on appelle le fournisseur va devoir « séduire » le distributeur et inciter ce dernier à « référencer » son produit.  C’est d’ailleurs ce qui se passe également dans la grande distribution, par exemple. Mais ce n’est pas tout ! Le distributeur va également percevoir, de la part du fabricant, une partie du chiffre d’affaires qu’il réalise… A la fois en faisant payer au client des frais d’entrée au moment ou il achète le produit mais aussi tout au long de la « vie » de celui-ci

En clair, Il y a donc une quote part de ce que vous épargnez qui sert à rémunérer le distributeur du produit que vous avez choisi. Et le montant que vous décaissez n’est pas intégralement placé dans ce produit. Un peu comme si on vous vendait un pot de crème de 100 g et qu’il n’y en avait que 90 dedans ! Enfin, sachez que les distributeurs perçoivent des « primes de volume » en fonction de la quantité de produits vendus.

Mieuxplacer.com vous reverse les frais prélevés

Ces frais que vous payez sans même le savoir, mieuxplacer.com a choisi de vous les reverser. Parce que nous voulons garder notre indépendance et ne pas être « influencés » par les  fournisseurs de produits financiers... Et parce que nous préférons vous privilégier, vous et vous faire profiter pleinement de votre argent.   

Guillaume-Olivier Doré - mieuxplacer.com