Guillaume-Olivier Doré

Le mot du président

Publié le

 

« Épargner autrement... Mais pas n'importe comment, n'importe où et avec n'importe qui ! » Guillaume-Olivier Doré, CEO

Partager l'article:

Oui, nous Français, nous sommes un peuple d’épargnants ! Nous sommes même le deuxième pays européen pour le taux d’épargne, après l’Allemagne. C’est ce qui ressort d’une étude* récente menée par Opinionway sur « Les Français et l’épargne »… Mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, les Français ne se contentent pas de cette image de « fourmis ». Et beaucoup d’entre-eux souhaiteraient pouvoir s’appuyer sur cet épargne pour investir. D’ailleurs, ils sont même 53% à vouloir rendre obligatoire l’utilisation d’une partie de l’épargne pour soutenir des entreprises françaises locales et 69% à se déclarer prêts à financer l’innovation. Seulement voilà… Entre ceux qui déplorent le manque d’informations, ceux qui ne savent pas à qui s’adresser et les autres qui aimeraient avoir accès à des solutions moins classiques et plus innovantes… Rien ne bouge, où presque. 

Car de son côté le Gouvernement a, lui, clairement annoncé « la couleur » : davantage taxer l’épargnedormante et stimuler les investissements dans l’économie nationale

Alors, oui, c’est le moment de vous interroger sur votre épargne et certainement de changer de stratégie. Mais pas n’importe comment ! En bénéficiant d’un accompagnement personnalisé, sur mesure et totalement transparent qui vous permette de comparer et de savoir exactement à quoi va être utilisé votre argent… Pas n’importe où, non plus… Mais dans des produits différents qui répondent à vos aspirations et qui, même s’ils s’avèrent plus risqués, vous offrent une fiscalité nettement plus avantageuse. Et, enfin, pas avec n’importe qui… mais avec l’aide de professionnels avertis qui disposent d’une solide expérience en la matière.

Et c’est justement pour répondre à ces trois attentes légitimes que nous avons lancé le site mieuxplacer.com.  

Guillaume-Olivier Doré
Fondateur et Président de mieuxplacer.com

homme qui travaille mieuxplacer.com
Femmes qui travaillent mieuxplacer.com
Guillaume-Olivier Doré mieuxplacer.com

Découvrez l'étude d'OpinionWay

En réalité, ce que les français pensent, c’est que l’argent qu’ils injectent, leurs économies, sert en grande partie à financer les activités des institutions bancaires (à 80 %) et à leur spéculation (à 69 %). « Le risque, pourquoi pas », disent-ils. Mais à condition de financer l’économie réelle du pays. 53% des Français estiment qu’il faudrait rendre obligatoire l’utilisation d’une partie de l’épargne pour financer des entreprises sur le territoire français. Et 49% seraient d’accord pour exonérer d’impôts les épargnants qui détiennent des actions d’entreprise.

OpinionWay - Les Francais et l'épargne Février2017 [PDF - 1.67 Mo]